Une écologie des solutions en action

Comme vous, j’ai été surprise d’apprendre la décision de Nicolas Hulot de quitter le Gouvernement. Le Président de la République avait apprécié en lui l’homme de convictions et lui avait donné la lourde tâche de mettre en œuvre la transformation écologique et solidaire de la France. Je respecte sa décision mais je la regrette. Néanmoins, je tiens à vous dire que j’ai toute confiance en François De Rugy, que je connais bien, pour porter un projet d’écologie positive et mettre en place les actions concrètes pour améliorer notre environnement.

Concilier écologie et économie

Vous le savez, la question du dérèglement climatique est l’un des principaux enjeux du XXIe siècle, non seulement pour nous-mêmes mais surtout pour les générations qui vont nous succéder. Pour ceux d’entre vous qui vivent en Asie ou en Océanie, ce changement climatique est désormais palpable et se concrétise par des inondations, des sécheresses, des typhons, etc. Bien entendu qu’il y a une urgence d’agir et le message de Nicolas Hulot doit plus que jamais nous pousser à l’action. Néanmoins, il faut le faire avec pragmatisme, méthode et sans a priori. Je ne crois pas à la rupture en prônant la décroissance. Dans les grands pays émergents (Chine et Inde en tête), les émissions de gaz à effet de serre bondissent.  Beaucoup de pays de notre région veulent devenir plus prospères et consomment donc beaucoup plus d’énergie. La seule solution, c’est d’avoir des énergies non-polluantes dont le prix sera inférieur à celui des énergies carbonées. La seule solution, c’est d’allier écologie et économie, d’allier progrès et environnement. Nous avons besoin d’une transition de notre modèle de développement mondial qui s’appuie sur les leviers économiques pour opérer une véritable mutation. C’est le nœud gordien face auquel nous nous trouvons et face auquel nous devons proposer une réponse de l’ensemble de la communauté internationale. Je sais pouvoir compter sur François De Rugy et sur Emmanuel Macron pour soutenir conjointement cette écologie positive dont l’Humanité a besoin.

Un bilan prometteur

Comme ministre, Nicolas Hulot aura pourtant lancé un mouvement sans précédent dans l’histoire de notre pays. Le Gouvernement s’est engagé par exemple à réduire notre dépendance aux énergies fossiles et à développer les énergies renouvelables. Sans être exhaustive, voici une liste des principales mesures prises depuis mai 2017 :

  • la France est le premier pays au monde à avoir interdit tout nouveau permis de recherche d’hydrocarbure et toute exploitation d’ici 2040 ;
  • des incitations fiscales visent à réduire la consommation d’énergies fossiles et des aides sont proposées pour accompagner les ménages les plus modestes dans la transition écologique ;
  • Un grand plan d’investissement de 20 milliards est consacré à la transition écologique et à la rénovation énergétique ;
  • Le Gouvernement s’est engagé dans le développement de l’éolien off-shore ;
  • L’abandon du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes ;
  • La diplomatie française est à l’avant-garde sur la lutte contre le réchauffement climatique avec le succès du One Planet Summit à Paris en 2017 ou encore l’appel aux chercheurs du monde entier pour faire avancer leurs recherches en France.

Et nous ne faisons que commencer. Le Gouvernement prévoit le lancement d’un grand chantier pour développer l’économie circulaire et réduire de moitié les déchets mis en décharge et tendre vers 100% de plastique recyclé d’ici 2025. Des plans en faveur de la préservation de la biodiversité mais également en faveur de l’énergie solaires seront déployés. Enfin, nous amplifierons la transformation agricole pour  atteindre 15% de surface agricole en agriculture biologique en 2022 (contre 6% aujourd’hui) et un investissement de 150M€ pour rémunérer les agriculteurs pour la mise en place d’actions de protection de la biodiversité…

Une responsabilité collective

Nicolas Hulot a eu des mots très justes lorsqu’il a appelé à dépasser les clivages et les postures politiciennes. Pour parvenir à relever le défi écologique, nous avons besoin de toutes les bonnes volontés. Chacun d’entre nous, nous avons besoin de nous demander chaque jour ce que nous pouvons faire pour la planète. Je sais que vous êtes nombreux à vous investir pour cette juste cause et je vous en remercie. Nous continuerons à défendre une écologie positive, une écologie crédible, une écologie du progrès. Et c’est tous ensemble que nous parviendrons à mettre en action une écologie des solutions.

Articles marqués

One Comment

  1. En Italie depuis 1979,je prends connaissance du rapport est extrèmement complet et précis…merci pour tous les expatriés…je suis une victime de la double imposition sur l’appartement que je conserve pour mes séjours en France oû j’ai conservé de solides relations familiales et..la tombe de famille..je paie plus de taxe d’habitation que de foncier..et suis retraitée..
    Je n’ai pas encore lu tout le rapport..mais ayant subi les incompétences des services consulaires voire leur racisme envers les mariages mixtes,je voudrais pouvoir recourir contre le personnel consulaire..
    Un exemple pas le pire : mon mari italien décède le 23 janvier 2006,je téléphone au Consulat qui me dit que si mon mari n’a pas d’interet en France,je peux venir le déclarer dans un délai de quelques mois ,je pars donc en Tunisie chez ma soeur pour me remettre de ce deuil en famille..Ma soeur a épousé en France en 1951 un tunisien…et réside en Tunisie depuis 1957 oû elle a fait carrière comme professeur agrëgé..
    Au retour je présente au Consulat le certificat de décès délivré par la mairie de mon quartier…l’employée pousse les hauts cris ,passés 40 jour il n’est plus valable…et veut un Certificat Historique!!!!! Je me rends à l’ Anagrafe Centrale de Rome..et l’employée me dit : ils sont fous ces français!! Ils croient que votre mari va ressuciter à Pâques ????il a fallu 15 jours pour avoir ce précieux certificat !!!!
    Les dernières élections présidentielles ont été organisées dans un lycée perché et sans pouvoir s’approcher en voiture..en pleine chaleur..au premier tour nombreuses ont été les réclamations pour obtenir une navette depuis l’arret de bus! Il y en avait une dans le lycée à plus d’un km..j’ai rencontré au premier tour des personnes âgées qui ont rebroussé chemin..moi- même ai renoncé et me suis fait rayer des listes consulaires…A 80 ans difficile que je revote!!!
    Le Consulat de Tunis a fait mieux ,il a retiré la nationalité française à ma soeur en 2000??? sous prétexte d’un papier en arabe dans son dossier..les aléas des relations diplomatiques..catastrophe pour les enfants et petits-enfants,sauf pour l’ainée née sous la colonisation!! Soit 1953…qui reste française Recours à avocat , deux fois ..la France reconnait une nationalité administrative conséquence de l’erreur des sevices mais .le mari de ma nièce ,médecin à La Reunion en remplacement de néphrologie n’arrive pas à obtenir la nationalité,,par mariage…son épouse l’est et ses 4 enfants dont deux médecins…
    Ma soeur née en 1931 ne pouvait plus aller batailler dans les bureaux..elle a fait une brillamte carrière en Sciences ,refondu le système tunisien comme Inspectrice et un hommage sur dvd lui a été rendu par ses collègues..une salle de son Lycée lui sera prochainememt dédiée à Sousse …la faamille est restée en Tunisie et contiribue à son développement…les relations familales avec la parenté française sont très étroites ,vacances souvent bi-annuelles..francs-comtois…notre devise nous définit :Comtois! Rends-toi! Nenni ,ma foi !!!!
    Il y a beaucoup à revoir dans ces Consulats…ma soeur est décédée en 2016 ,sa retraite était uniquement tunisienne,..!!!
    On nous prend pour des mendiants dans ces bureaux…
    A votre disposition pour d’autres informations..
    Cordialement
    F.Bully

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *