Actualité / Français de l'étranger

Diminution du nombre de Français à l’étranger?

Le dernier rapport gouvernemental sur les Français établis à l’étranger a été édité. Vous pouvez le consulter en ligne via ce lien.
Vous y trouverez de nombreuses données sur les Français de l’étranger et sur les évolutions de notre réseau consulaire, qui comme le rappelle en préambule de ce rapport le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne, est “l’un des plus étoffés au monde”.

Les thématiques traitées vont de l’enseignement français à l’étranger à la digitalisation des services consulaires en passant par la sécurité des expatriés et les menaces qui peuvent peser sur eux, la protection sociale et la lutte contre la fraude, ou encore l’aide aux entreprises françaises s’ouvrant à l’international. 

19.000 Français de moins en 2018

Fait intéressant de ce rapport: on y apprend que le nombre de Français inscrits sur les listes consulaires est en diminution de 1,05% par rapport à l’année dernière. Devons-nous y voir une diminution du nombre de Français vivant à l’étranger, qui serait une inversion de la tendance des dernières années? 
Dans notre circonscription, les plus grosses diminutions sont observées en Chine. Le poste de Shanghaï perd 9,08% de son nombre de Français inscrits. La baisse est de 5,34% pour Pékin, 15,78% pour Canton et 16,67% pour Wuhan.

La plus grosse baisse enregistrée dans notre circonscription intervient sur le poste consulaire de Kaboul qui perd 22,73% de ses ressortissants français. Cette baisse est toutefois à relativiser, le nombre de Français en Afghanistan étant peu élevé (136 en 2018).

Pourquoi s’inscrire au registre?

Si dans certains pays comme la Chine cette baisse peut s’expliquer par des paramètres économiques, géopolitiques, ou encore par une baisse d’attractivité (hausse du coût de la vie, pollution…), elle pourrait aussi être en partie due à la non-inscription d’un grand nombre de Français vivant à l’étranger sur leur registre consulaire.

Cette démarche, bien que facultative, est très importante et ne sert pas qu’aux besoins statistiques du Gouvernement. Elle vous permettra non-seulement de pouvoir voter depuis l’étranger et de faciliter vos formalités administratives, mais elle permettra également à votre consulat de vous informer et de vous protéger en cas de danger.

Si vous partez pour un séjour temporaire, pour le travail, vos études, un voyage, ou que vous ne voyez pas l’utilité d’être inscrit sur le registre consulaire, vous pouvez également vous enregistrer sur le site Ariane du ministère de l’Europe et des affaires étrangères qui permettra de vous localiser et vous protéger en cas de danger dans votre zone.

Partager cette publication :

Commentaire

Leave a Reply

avatar
  Subscribe  
Notify of
Skip to toolbar