Actualité / Covid-19 / Français de l'étranger / Retour en France

Puis-je voyager en France cet été?

(Mise à jour: 25/5/20)

Vous avez été nombreux à me solliciter pour me demander si vous serez autorisés à rentrer en France cet été pour les vacances, et si vous serez soumis à une quatorzaine. Voici quelques éléments de réponse. Attention! La situation évolue très vite, à la fois en France, du point de vue européen et dans les pays dans lesquels vous avez votre résidence. 

Si cela n’est pas nécessaire, ne cherchez pas à rentrer en France

Cet été ne sera pas un été ordinaire, dans le monde entier, et particulièrement dans notre pays qui a été beaucoup touché par une épidémie qui n’est pas encore derrière nous. En tant que citoyen français, personne ne pourra vous interdire de rentrer en France, que ce soit pour quelques semaines ou pour vous y réinstaller. C’est un droit constitutionnel! Les résidents permanents et les ayants droits (conjoints, enfants) sont également autorisés à entrer sur le territoire. 

Toutefois, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères vous déconseille de rentrer en France pour les vacances. N’envisagez un déplacement ou un retour en France que si vous estimez que cela est essentiel. Plusieurs raisons doivent nous inciter à limiter nos déplacements internationaux:

  • L’impossibilité de rentrer chez vous ensuite: nombreux sont nos concitoyens vivant normalement dans notre circonscription et bloqués en France ou dans un pays tiers après un déplacement à l’étranger. La Chine et Singapour notamment, rendent en effet difficile l’accès à leur territoire pour les étrangers, y compris ceux qui y résident normalement. Ces restrictions d’immigration évoluent sans cesse et rien ne garantit que votre pays de résidence vous laissera rentrer chez vous. Si vous vous rendez en France, partez donc du principe que votre séjour pourrait être prolongé.
  • L’instabilité du trafic aérien: tout comme l’arrêt brutal du trafic aérien a bloqué 160.000 touristes français à l’étranger, vos vols pourraient bien être annulés en dernière minute, vous empêchant de partir ou de revenir. L’ouverture et la fermeture des espaces aériens et des pays de transit, ainsi que le maintien de certains vols avec une demande qui s’est écroulée sont très incertains et imprévisibles.
  • La nécessité de limiter la propagation du virus: même si le confinement est peu à peu assoupli, nous devons limiter nos déplacements et nos contacts, à la fois en France et à l’international, afin de limiter la propagation du virus. Certains d’entre-vous venez de pays dans lequel le virus circule très peu depuis le début de la pandémie, ou ont consenti à d’immenses efforts pour en limiter la propagation. Partir en vacances en France, et plus généralement en Europe qui connaît encore de nombreux foyers de contamination favoriserait la circulation internationale du virus.

Quelles démarches pour prendre un vol vers la France

Trois obligations à remplir pour rentrer en France depuis la circonscription:

  • Présenter au transporteur aérien, avant l’embarquement, une déclaration sur l’honneur attestant que vous ne présentez pas de symptôme d’infection au covid-19
  • Se munir d’une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine
  • Porter un masque de protection dans l’avion

Une quatorzaine volontaire en revenant de pays hors UE

Pour toutes personnes arrivant de pays extérieurs à l’espace européen (dont ceux de notre circonscription) une quatorzaine facultative est mise en place à compter du 25 mai 2020. Cette quatorzaine n’est donc pas obligatoire, mais conseillée, par esprit civique.

Vous recevrez à votre arrivée toutes les informations sur les possibilités de quatorzaine à votre domicile ou dans un lieu adapté.

Une quatorzaine obligatoire dans certaines situations

Dans certaines situations particulières, une quatorzaine peut être rendue obligatoire pour les voyageurs en provenance de l’étranger. Ces mesures sont publiées par décrets et susceptibles d’évoluer dans le temps.

  • C’est déjà le cas au sein de l’Union européenne, pour les personnes venant d’Espagne et du Royaume-Uni. Il s’agit d’une mesure de réciprocité, ces pays ayant décidé unilatéralement de mettre en place une mesure de quatorzaine obligatoire sans consensus européen.
  • Les préfets peuvent prendre la décision d’imposer une quatorzaine à un voyageur arrivant sur son département et venant de l’étranger s’il présente des symptômes d’infection au Covid-19 lors des contrôles sanitaires à votre arrivée en France. Ces mesures sont systématiques lors de votre arrivée dans un département d’Outre-Mer.
  • Le gouvernement a la possibilité d’établir par ordonnance une liste de pays de provenance qui seraient concernés par une quatorzaine obligatoire. cette option n’a pas encore été utilisée, mais elle pourrait l’être selon l’évolution de la situation.

Je le répète: la situation évolue très vite, en France et ailleurs. Ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera plus la semaine prochaine. Nous devons nous adapter quotidiennement aux exigences sanitaires. Il est donc impossible de vous dire dans quelles conditions vous pourrez ou non voyager en juillet ou en août, mais il est de toutes manières préférable de ne pas vous rendre en France si cela n’est pas nécessaire.

Pour plus d’informations:

0 0 voter
Évaluation de l'article

Partager cette publication :

Commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
fr_FRFrench
Aller à la barre d’outils