À la une

UE: Pas de liste transnationale pour 2019

Dans le cadre du Brexit, certains sièges de députés européens se libèrent. Des discussions ont lieu actuellement à Bruxelles pour en déterminer le sort. L’occasion pour La République en Marche de défendre une idée phare d’Emmanuel Macron: la constitution de listes transnationales.

Cette idée n’a pas été retenue pour les prochaines élections européennes de 2019, mais j’ai bon espoir qu’elle fasse son chemin et finisse par germer.

Je suis très favorable à ce principe. Les listes transnationales seraient un pas de géant vers une Europe plus démocratique, plus unie, pour un parlement européen dont les députés ne seraient pas les représentants de peuples distincts et concurrents, mais agiraient dans l’intérêt de l’Europe et du peuple européen dans son ensemble.

Cette Europe ne se fera pas en quelques mois ou mesures. Il lui faut le temps de s’inventer, de se trouver un fonctionnement qui lui est propre.
Moins de technocratie, plus de démocratie, c’est ce que je souhaite pour mon pays et pour l’Europe. C’est la meilleure réponse à apporter aux populistes de touts bords et de tous les pays.

Partager cette publication :

Commentaire

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench
Aller à la barre d’outils