Mes engagements / Votre députée

Sur la facilitation du retour en France

Renforcer et développer le dispositif d’aide au retour en France

Avec le départ, l’étape la plus importante de l’expatriation qui suscite le plus de soin et d’attention, c’est sans conteste : le retour. Comment pouvons-nous attendre de nos compatriotes partis à l’étranger qu’ils reviennent partager la richesse de leurs expériences et apprentissages si nous ne sommes pas en mesure de leur fournir un soutien qui démontre à quel point leur parcours est estimé dans l’hexagone ? Les freins sont connus, voici quelques pistes de solutions :

  • Dématérialiser les procédures de départ et simplifier les procédures de réinscription
  • Permettre l’accomplissement des démarches AVANT le retour, donc depuis l’étranger (numéros en 800 non accessibles depuis l’étranger par exemple)
  • Développer au sein de Pôle Emploi les compétences nécessaires pour le retour à l’emploi après expatriation
  • Étudier la question des visas pour les conjoints des mariages mixtes lors d’un retour en France du couple

Chômage lors d’un retour en France

Bien que cela ne figure pas nécessairement dans tous les schémas d’expatriation, il arrive parfois que nos compatriotes revenant en France le fassent dans l’optique de chercher du travail et mettre à profit les leçons apprises à l’international. Il est fondamental pour les intérêts économiques du pays que ces Français se retrouvent suffisamment soutenus lors de ce moment délicat dans leur parcours professionnel. Pour ce faire, nous devons :

  • Faciliter l’accès aux allocations chômage et à la formation
  • Permettre les demandes de RSA adapté à la situation

Partager cette publication :

ARTICLE PRÉCÉDENT :

«

Commentaire