Actualité / Mes déplacements

Le Parlement des enfants s’est invité à Singapour

La 23ème édition du Parlement des enfants est achevée ce 4 juin. Il s’agit d’un projet pédagogique organisée par l’Assemblée nationale, en lien avec le ministère de l’Éducation nationalel’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et la Mission laïque française (MLF).

L’objectif de cette opération est d’offrir aux écoliers scolarisés en CM2 une leçon d’éducation civique grandeur nature en leur proposant de découvrir la fonction de législateur et le débat démocratique.
Ils sont, à cet effet, invités à rédiger une proposition de loi.  Ils sont accompagnés dans cette réflexion par leurs enseignants.

C’est dans ce cadre que j’ai été amenée à rencontrer et à accompagner une classe du lycée français de Singapour à trois reprises au cours du premier semestre 2019.

 

Le numérique à l’honneur

Le thème du 23 ème parlement des enfants de l’année 2019 est un sujet d’actualité, quoique complexe : « Du bon usage du numérique »

L’éducation aux médias et à l’information (EMI) doit permettre aux élèves d’exercer leur citoyenneté dans une société de l’information et de la communication. Il est capital de former les « cybercitoyens » actifs, éclairés et responsables de demain.
Ce thème a permis aux enseignants de traiter avec leurs élèves des nouveaux besoins liés à la multiplication des usages de supports et réseaux numériques, notamment les droits, les devoirs et les limites associés à ces pratiques culturelles et sociales.

 

A Singapour, l’idée d’une charte numérique

La classe de CM2 du lycée français de Singapour a rédigé une proposition de loi visant à aider les enfants à devenir de futurs cyber-citoyens écoresponsables sachant utiliser le numérique d’une manière éthique et solidaire.

Ils sont partis du constat que, eux, « enfants du numérique et bientôt du tout numérique » devaient proposer des solutions pour devenir des cybers citoyens, maîtrisant un numérique éthique et solidaire. Leur proposition de loi portait sur l’élaboration d’une charte numérique dans chaque établissement et sur la prévention concernant le « harcèlement numérique ».

Les différentes rencontres au sein de cet établissement ont été passionnantes et très dynamiques. J’ai beaucoup apprécié ces échanges et j’encourage vivement tous les jeunes à continuer à être acteurs et forces de proposition sur les sujets d’actualité qui les concernent.

Encore bravo pour ce travail accompli et rendez-vous l’année prochaine pour de futures propositions !

Partager cette publication :

Commentaire

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench
Aller à la barre d’outils