À la une / Français de l'étranger / Mobilité Inter

Français de l’étranger: lancement d’une réfléxion sur leur représentation

Conformément au souhait exprimé par le président de la République lors de son intervention devant l’Assemblée des Français de l’étranger le 2 octobre 2017, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a lancé une réflexion sur la représentation des Français de l’étranger.

Des conseillers consulaires insuffisament reconnus 

Vous avez, comme dans les collectivités territoriales en France, des élus de proximité appelés « conseillers consulaires ». Ils siègent au sein des « conseils consulaires » dont la composition et le rôle ont été créés par une réforme qui date de 2013. Je trouve personnellement cette fonction de « conseiller consulaire » très utile mais leurs missions ne sont pas toujours claires, leurs moyens limités, leur périmètre géographique parfois démesuré et leur visibilité largement insuffisante. Enfin, leur dénomination est source de confusion avec les fonctions d’un Consul et d’un consulat. Il convient de clarifier tout cela. Le gouvernement s’y attelle et a lancé un point d’étape sur cette représentation locale des Français établis hors de France.

Une consultation citoyenne 

Le 29 janvier dernier, avec mes collègues députés des Français établis à l’étranger, nous avons été invités par Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat auprès de Jean-Yves Le Drian, à partager notre bilan de la réforme de 2013 et notre vision de cette représentation. Je vous avais d’ailleurs annoncé une consultation citoyenne sur ce sujet. Elle sera menée directement par le Secrétaire d’Etat. Néanmoins, je vous invite à me transmettre vos remarques et suggestions par email dès maintenant à anne.genetet@assemblee-nationale.fr   Votre avis est précieux!  

Partager cette publication :

Commentaire

Leave a Reply

avatar
  S’abonner  
Notifier de
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench
Aller à la barre d’outils