AGIR AVEC ANNE !

Mais comment ?

Cliquez ici
Actualité

L’intelligence artificielle générative dans les services publics

06 octobre, 2023

Ce jeudi 5 octobre 2023, le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques a lancé une expérimentation de l’intelligence artificielle générative au sein des services publics.

Le Ministre Stanislas Guerini a présenté sa stratégie pour anticiper et accompagner le déploiement de l’intelligence artificielle dans la fonction publique, dans la continuité de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle et du comité de l’intelligence artificielle générative installé par la Première ministre.

La stratégie du Gouvernement s’appuie d’abord sur l’expérimentation concrète de cette technologie sur des premiers cas d’usages dans les services publics. L’intelligence artificielle est en train de transformer notre rapport au travail, dans tous les secteurs.

  • La fonction publique, premier employeur de France, ne peut rester à l’écart de cette révolution technologique, au risque de la subir.

Afin d’en mesurer les conséquences concrètes, 1 000 agents volontaires vont être équipés d’un outil utilisant l’intelligence artificielle pour les accompagner dans la rédaction des réponses en ligne aux avis et commentaires des usagers, lors de leurs démarches en ligne.

  • Les agents superviseront et modifieront la réponse avant de l’envoyer à l’usager ;
  • Les données sont totalement anonymisées, la confidentialité est ainsi complètement préservée pour l’usager.

Ces outils doivent être mis au service des agents pour leur permettre d’être plus efficaces sur certaines tâches afin de gagner du temps et ainsi renforcer le contact humain entre les agents de services publics et les Français.

Cette expérimentation, menée par la Direction Interministérielle de la Transformation Publique (DITP) et la Direction Interministérielle du Numérique (DINUM), sera élargie, d’ici la fin de l’année, aux agents des maisons France services dans leur accompagnement des usagers au guichet.

Ensuite, dans le cadre de cette expérimentation, l’État doit se donner les moyens de maîtriser cette technologie.

Les services de l’Etat ont dans le même temps commencé à travailler sur un modèle souverain en open source qui sera spécialisé en interne.

Enfin, l’État reprend pleinement le contrôle de la transition numérique afin de réfléchir aux transformations induites et profiter pleinement de ses apports.

Pour renforcer la compétence de l’État dans le numérique, le Gouvernement a entamé un chantier de réarmement de la filière numérique de l’État.

  • Dès l’année prochaine, 500 postes seront créés dans les métiers du numérique afin de retrouver des moyens d’action ;
  • Dès cette année, l’ensemble des directeurs d’administration bénéficieront d’une formation aux enjeux de la transformation numérique.

 

 

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article

Partager cette publication :

Commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Vous avez une minute ? Aidez-moi à vous aider !

Mobilisez-vous à mes côtés pour faire avancer à l’Assemblée nationale les sujets, les propositions qui vous tiennent à cœur. Peu importe votre disponibilité ou votre degré de motivation, vous trouverez une action pour m’aider.

1 minute

S'inscrire à ma newsletter

S’inscrire à ma
newsletter

2 minutes

Partager mon actualité sur les réseaux sociaux

Partager mon
actualité sur les
réseaux sociaux

10 minutes

Me faire part de votre idée ou de votre proposition pour les Français à l’étranger

Me faire part de votre idée ou
de votre proposition pour les
Français à l’étranger

Selon vos disponibilités ou vos envies

Me rejoindre comme volontaire

Me rejoindre comme
volontaire

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
fr_FRFrench