Journal de bord / Mes prises de position

La France insoumise, toujours plus loin dans la logorrhée !

Après le surprenant « coup d’État social », le choquant « la rue a abattu les nazis », voici le révoltant « démocrature » !

Voilà, pour les Insoumis le projet de loi « sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme » est le début d’une «démocrature », c’est-à-dire n’ayons pas peur des mots l’avènement d’une dictature en France !

Quelques mois après deux élections majeures, la “France Insoumise” franchit une nouvelle étape sur l’échelle du déni de réalité. Au regard des faits et pour être bienveillante, je dirais dans l’échelle du ridicule.

D’une part, il faut méconnaitre son histoire, d’autre part il ne faut pas avoir beaucoup voyagé pour insulter avec une telle véhémence la démocratie française.

Les dictatures, qu’elles soient celles d’héritiers ou qu’elles fassent suite à un coup d’État, beaucoup de Français résidant dans notre circonscription et ailleurs dans le monde savent de quoi il s’agit. À des degrés variables, nous en avons connu et nous en connaissons encore malheureusement.

C’est en vivant l’absence de démocratie que l’on apprend ce qu’elle est réellement, à la fois une chance et une responsabilité. La France est une belle et grande démocratie. Ces élections sont transparentes et ne souffrent d’aucune illégitimité. La France avance, pour elle, pour l’Europe, pour le monde vers toujours plus de concertation, de transparence, de sécurité, de libertés. C’est d’ailleurs ce modèle qui a été visé à Paris ou à Nice et qui est sous la menace constante des obscurantistes.

En insultant notre système démocratique désormais quotidiennement, en comparant l’élan qu’ont suscité Emmanuel Macron mais également d’autres figures politiques de ces dernières années aux pires personnages qu’ont connu l’Europe et le monde, la “France Insoumise”, ses élus et son armée de communicants dépassent les bornes… Ne leur en déplaise, nous vivons dans un pays libre, riche de sa diversité culturelle, intellectuelle, d’opinion. Nous vivons dans un pays ouvert sur le monde et sur les autres ; souvent cité en exemple pour la vivacité de sa démocratie partout dans le monde. Ce n’est pas en insultant les Français qui ont « mal voté », c’est-à-dire ceux qui ont préféré un autre projet que celui de marchand de rêves de Jean-Luc Mélenchon que la France Insoumise gagne en crédibilité… Aucune critique, aucun débat n’est illégitime mais les mots ont un sens.

La France Insoumise a décidé d’agiter les peurs, de susciter les colères, de raviver les tensions avec une communication, que dis-je une propagande, irresponsable et souvent grotesque.

La France est une démocratie et elle le restera, avec ou sans les sorties théâtrales de certains députés. La démocratie n’est pas un spectacle, un concours de petites phrases. Aujourd’hui, pas une voix ne s’élève du côté de ce mouvement pour dire stop à cette logorrhée aussi déplorable que nauséabonde. Les Insoumis sont bien soumis !

Partager cette publication :

Commentaire