Mes déplacements

Dans un climat tendu : rencontre avec notre communauté à Hong Kong

Je me suis rendue trois jours à Hong Kong du samedi 30 Novembre 2019 au lundi 2 décembre 2019, afin d’échanger avec la communauté française sur place. Ce voyage me tenait particulièrement à cœur en ces temps de tumulte et d’inquiétude que vivent nos ressortissants. Malgré les tensions politiques, les Français de Hong Kong continuent de vivre une vie presque normale, et les questions posées par toutes les communautés françaises à l’étranger restent d’actualité.

L’éducation: un enjeu crucial pour nos ressortissants à Hong Kong

J’ai tout d’abord rencontré une partie les dirigeants du lycée français : son conseil d’administration et le chef d’établissement, ainsi qu’une partie de son équipe, afin d’échanger sur l’avenir de notre école française qui va changer de statut et passer en partenariat avec l’AEFE à partir de septembre 2020. Cette école compte 2.600 élèves dont 1.900 dans la section française, répartis sur différents sites.

J’ai également eu l’occasion de visiter le nouvel établissement de Tseung Kwan O. J’ai été impressionnée par le dynamisme de son chef d’établissement et l’architecture inclusive des salles de classe. L’enseignement y est ouvert et les échanges entre les classes et avec les familles nombreux.

Les manifestations ont affecté la scolarité des enfants français sur place. L’école a été fermée pendant huit jours sur décision des autorités administratives de Hong Kong. La maternelle a été fermée un peu plus longtemps. Ceci place des familles dans une situation difficile car le problème de la garde des enfants se pose souvent. Par ailleurs les familles qui ont des enfants dans les grandes classes se posent des questions sur le risque que les examens de fin d’année soient perturbés par les événements.

Téléthon: la solidarité française au rendez-vous

La participation au Téléthon des Français à l’étranger était une belle expérience humaine. Cette cause qui m’est très chère. Avec de nombreux Français, nous sommes partis le dimanche matin pour une ascension du célèbre Victoria Peak. Ce rassemblement a été l’occasion pour moi d’échanger avec le groupe réuni par Hong Kong Accueil tout au long du chemin.

Pour participer au Téléthon, je vous invite à cliquer ici

 

Des échanges avec la communauté française

J’ai également pu échanger le dimanche soir avec les membres de l’UFE de Hong Kong, que je remercie grandement. Nous avons eu des échanges nourris, sur la perception de ce que sont les Français à l’étranger, sur la fiscalité, et sur des bien d’autres sujets sur lesquels je ne manquerai pas de me pencher.

Le lendemain, j’ai pu m’entretenir avec encore plus de nos concitoyens lors de la réunion publique qui s’est déroulée au consulat de France. Un grand merci à notre Consul général de nous avoir prêté une salle et tous les Français d’être venus si nombreux un lundi matin, avant le travail pour la plupart. S’en sont suivis de longs échanges avec l’équipe du consulat général, vos conseillers consulaires afin de comprendre comment les événements de Hong Kong affectent nos concitoyens et comment nous pouvons les aider. J’ai été touchée par une communauté française qui exprime sa lassitude et son désarroi devant l’incertitude de la situation.

La communauté d’affaire inquiète face aux incertitudes

Avec les représentants de la communauté économique de sur place au travers des CCE (Conseillers du Commerce Extérieur) nous avons évoqué l’impact parfois important des manifestations et de l’instabilité sur certains secteurs économiques. Par exemple, le « Retail » (luxe, hôtellerie, restauration) connait une chute de son résultat de près de 50%. Les importations agroalimentaires sont elles-aussi profondément touchées. 

Rencontres avec les Hong Kongais

J’ai également eu la chance de pouvoir m’entretenir avec des Hong Kongais, qui ont partagé leurs points de vue individuels sur ce qu’il s’est passé depuis le début de la crise et leur vision de l’avenir. J’ai noté leur attachement à Hong Kong, mais aussi à la Chine. Ils se sentent Hong Kongais ET Chinois. Cela est vrai pour tous ceux avec qui j’ai pu échanger. Néanmoins, une grande partie d’entre eux continuent d’insister sur l’importance à leurs yeux de maintenir le mode de fonctionnement actuel : « une nation, deux systèmes » et de pouvoir conserver leurs libertés individuelles.
Une solution définitive ne semble pas se dégager sur le court terme et je continuerai à suivre de très près l’évolution de cette situation.

0 0 vote
Article Rating

Partager cette publication :

Commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench
Aller à la barre d’outils