Ma biographie / Rôle du Parlement / Votre députée

Comprendre mon mandat de députée

Le mandat de députée est une mission riche, prenante, passionnante, et décisive pour l’avenir de notre pays. Sollicitée sur plusieurs fronts, l’essentiel de mon activité peut se diviser en deux catégories principales : le travail parlementaire et le devoir de représentation.

Un mot d’abord sur le rôle législatif. Dans notre système politique, les députés sont investis d’une double responsabilité :

  • participer au travail législatif : par l’élaboration de propositions de loi ou le dépôt d’amendement, l’examen de textes en commission et en séance publique, et enfin par le vote de la loi
  • participer au contrôle du gouvernement : par la formulation de questions au gouvernement (écrites ou en séance publique), l’évaluation des politiques publiques, et le cas échéant le vote d’une motion de censure.

Essentiel au fonctionnement de nos institutions et de notre vie démocratique, le rôle législatif demeure le plus exigeant en matière de temps et de ressources. Cela se traduit tout d’abord par le suivi des débats et mes éventuelles interventions en hémicycle (trois séances publiques par semaine), mais aussi en commission (une séance par semaine), sans compter les nombreuses réunions de mon groupe parlementaire et autres instances qui relèvent du fonctionnement parlementaire.

Toutefois, mon rôle de députée en matière législative est avant tout un énorme travail de lecture et de collecte d’informations. En commission par exemple, chaque audition de personnalité, et chaque rapport fait l’objet d’une fiche de synthèse, tout comme les sujets phares de l’actualité politique.

Tout aussi important quant à mon rôle de députée, c’est le devoir de représentation, et ce particulièrement dans le cas des députés des Français de l’étranger.

Car si l’objectif principal du député est de légiférer et de contrôler l’action du gouvernement, mon devoir envers mes électeurs est crucial. Dans le cadre de notre circonscription, ce travail exige des déplacements réguliers en circonscription à la rencontre des différentes communautés françaises réparties au sein des 49 pays de la 11e circonscription afin de mieux comprendre leurs préoccupations, leurs défis quotidiens et leurs attentes pour mieux les représenter auprès des instances nationales. Bien que mon travail ne soit pas d’intercéder au nom de cas particuliers, le député des Français de l’étranger doit, de par sa connaissance des réalités du terrain, pouvoir intervenir pour améliorer le quotidien des Français de sa circonscription et soutenir les projets au service de l’intérêt général de nos communautés. En bref, mon travail de députée est avant tout d’être le trait d’union entre mes concitoyens établis en Europe orientale, en Asie et dans le Pacifique et nos instances de décisions.

Partager cette publication :

Commentaire