Français de l'étranger

Aider les Français de l’étranger à se former

18 septembre, 2020

Si vous souhaitez préparer votre retour en France ou simplement bénéficier d’une formation professionnelle, sachez qu’il existe un dispositif pour les Français vivant à l’étranger. Ce dispositif est détaillé sur le site de France diplomatie.

Depuis 2015, la formation professionnelle relève de la compétence des régions, en accord avec Pôle Emploi. Vous pouvez toutefois suivre une formation en France si vous remplissez remplir ces 3 conditions :

  • être majeur
  • être inscrit au registre des Français de l’étranger
  • posséder les ressources nécessaires pour vous rendre en France

Le point d’entrée pour accéder à une formation qualifiante est le consulat. Il vous informe sur les formations que vous pouvez suivre. Il vous met ensuite en relation avec Pôle Emploi qui devient votre interlocuteur privilégié. Pôle Emploi vous assiste dans l’instruction et le suivi du dossier et vous met en relation avec la région qui organise la formation. Les régions financent et organisent les formations et l’hébergement et versent au stagiaire, durant sa formation, une indemnité destinée à couvrir ses frais essentiels.

Quid du Compte Personnel de Formation?

Le “CPF” permet d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle, sans limite de temps avec un plafond de 5 000€. Il n’est pas attaché à un statut mais à la personne active, y compris pour les personnes en recherche d’emploi.

Sur le site du ministère du travail, il est précisé que le CPF peut être mobilisé par son titulaire pour la prise en charge d’une formation à l’étranger dans certaines conditions (fixées à l’article L. 6323-6 du code du travail).

0 0 votes
Évaluation de l'article

Partager cette publication :

Commentaire

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Sylvain B.
Sylvain B.
7 mois il y a

Je ne sais pas trop comment formuler cela, mais je ne veux pas créer de société dans le pays dans lequel je vis, mais je ne souhaite pas le quitter.
Bon, j’imagine que c’est compliqué mais j’aimerais pouvoir créer une entreprise française, mais pas en France.
Avec le développement d’Internet, c’est possible.
Si des équipes des chambres de commerce pouvaient soutenir ce type d’initiatives ce serait intéressant.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
fr_FRFrench
Aller à la barre d’outils