AGIR AVEC ANNE !

Mais comment ?

Cliquez ici
Actualité / SOCIAL

Un budget de renaissance pour les Affaires étrangères

02 November, 2021

Tout comme les autres ministères, le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères bénéficie chaque année d’un budget donné proposé par le Gouvernement lors du projet de Loi de Finances, discuté, amendé puis voté par le Parlement. Le premier constat est celui d’une nette augmentation par rapport au budget 2020. En effet, le ministère connait une hausse de 627 millions € (+12%) pour une enveloppe totale de 6 milliards €. Ces augmentations sont assez rares, mais le contexte international instable et incertain, marqué par la multiplication des zones de crises et de conflits justifie l’augmentation des moyens.

Mon intervention en Commission des Affaires étrangères sur le budget consacré au Ministère dédié

 

L’action extérieure de l’Etat, une progression stratégique 

L’Action Extérieure de l’État est la mission qui nous intéresse tout particulièrement. Celle-ci rassemble un peu moins de la moitié du budget du Ministère.

Cette année, cette mission est dotée de 2,98 Milliards , soit une augmentation de 50,3 millions € (2%). Cette stabilisation, après plusieurs années de baisse, confirme l’ambition d’une diplomatie universelle et ambitieuse.

Cette augmentation intervient alors que le « Quai d’Orsay » se donne des objectifs ambitieux :

  • Agir en faveur de la paix et de la stabilité.
  • Promouvoir une nouvelle dynamique européenne. En 2022, l’action forte du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères sera renforcée par la Présidence française du conseil de l’Union Européenne. 
  • Défendre la démocratie, les droits de l’Homme et de l’État de droit.
  • Œuvrer à une régulation économique et commerciale efficiente.

Les Français à l’étranger en première ligne des augmentations 

L’objectif de ce budget est d’accompagner au mieux les concitoyens résidant à l’étranger. Les Français de l’Étranger, qui représentent 3 millions de nos concitoyens, sont les premiers bénéficiaires de cette hausse du budget et de la modernisation des services publics :

  • création d’un état civil numérique
  • mise en place du vote par Internet pour les élections législatives 2022
  • développement d’un centre de réponse téléphonique et en ligne, appelé France Consulaire – directement issu du rapport que j’avais remis au Premier ministre en 2018
  • 20 millions € pour les affaires sociales, ce qui permettra aux services de l’État de soutenir nos concitoyens les plus vulnérables à l’étranger.
  • 477 millions pour les subventions de l’Agence pour l’Enseignement en Français à l’Etranger, avec des crédits additionnels alloués aux bourses des étudiants étrangers en mobilité internationale (+6 millions €) dans l’optique de relancer la mobilité étudiante après la crise sanitaire (via la campagne « Bienvenue en France »). Les moyens dédiés aux aides à la scolarité sont également reconduits.

Renforcement des moyens de la diplomatie d’influence 

Le budget du MEAE pour 2022 prévoit également un renforcement des moyens de la diplomatie culturelle et d’influence avec une augmentation de 17,8 millions € (+2,15%) pour un total de 730 millions €.

L’objectif est de donner les moyens à la France de mener une diplomatie universelle. Le contexte de pandémie mondiale a démontré la puissance et la réactivité de notre réseau diplomatique, dans sa capacité à rapatrier un grand nombre de nos concitoyens, mais aussi dans son aptitude à accompagner les Français de l’étranger dans diverses dimensions.

C’est cette force diplomatique qui doit permettre à la France « de peser sur cet ordre du monde avec les cartes qui sont les nôtres pour ne pas céder à quelques fatalités que ce soit, mais tenter de bâtir un ordre nouveau, dans lequel non seulement nous aurions notre place mais nos valeurs, nos intérêts au fond pourraient l’avoir », comme l’avait rappelé le Président de la République lors de son discours aux ambassadeurs d’août 2019.

Les contributions européennes et internationales sont en légère baisses pour une enveloppe totale de 700 millions €. Cela dit, cette somme montre tout de même la volonté de la France d’agir comme acteur de premier plan en faveur du multilatéralisme et de participer de manière active au traitement des questions globales (sécurité, environnement, commerce, énergie).

L’investissement de la France dans le multilatéralisme s’est matérialisé par la hausse de ses contributions volontaires en matière de paix et de sécurité, portées à 30 millions € cette année. La France a pu honorer ses engagements en ce qui concerne le financement des opérations de maintien de la paix de l’ONU ou de ses contributions statutaires aux organisations internationales.

Concrètement, le budget du MEAE est revalorisé après tant d’années de restriction budgétaire. Les deux axes principaux, à savoir le service à nos concitoyens établis hors de France et notre rayonnement sur la scène internationale, sont replacés aux centres des préoccupations du ministère. Tous ces réajustements financiers sont à conformes à ma vision puisqu’ils placent les Français à l’Étranger au cœur de notre action extérieure et donne les moyens à notre pays de promouvoir nos objectifs à l’international.

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter mes interventions sur deux autres budgets :

 

0 0 votes
Évaluation de l'article

Partager cette publication :

Commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Vous avez une minute ? Aidez-moi à vous aider !

Mobilisez-vous à mes côtés pour faire avancer à l’Assemblée nationale les sujets, les propositions qui vous tiennent à cœur. Peu importe votre disponibilité ou votre degré de motivation, vous trouverez une action pour m’aider.

1 minute

S'inscrire à ma newsletter

S’inscrire à ma
newsletter

2 minutes

Partager mon actualité sur les réseaux sociaux

Partager mon
actualité sur les
réseaux sociaux

10 minutes

Me faire part de votre idée ou de votre proposition pour les Français à l’étranger

Me faire part de votre idée ou
de votre proposition pour les
Français à l’étranger

Selon vos disponibilités ou vos envies

Me rejoindre comme volontaire

Me rejoindre comme
volontaire

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
en_USEnglish